Mpozo : le transformateur de 100Mva a pu franchir le pont

Mpozo : le transformateur de 100Mva a pu franchir le pont
 
 

transfo

Le grand transformateur en route pour Kin

Le transformateur de la Société nationale d’électricité) Snel, destiné à Kinshasa qui traînait à Matadi, chef-lieu du Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa, est en route. Son passage sur le nouveau pont de Mpozo à l’entrée de la ville a suscité une grave polémique, les Chinois ayant estimé sa charge trop importante.

Le véhicule de la société transmac qui transporte ce transformateur se trouve maintenant à  Kimpese à 225 km de Kinshasa. C’est hier vers 11 h qu’il a franchit le pont.

Une vive discussion avait opposé les Chinois de l’entreprise Crec7, constructeur de ce pont et les services de l’Etat dont l’Office des routes et l’agence des grands travaux. Les Chinois avaient interdit de passage ce véhicule avançant que la charge était trop importante. Du côté Congolais, ils soulignaient que ce pont devait être d’une portée de 140 tonnes et que le transformateur ainsi que le véhicule qu’ils disaient peser 13 tonnes ne devait pas poser des problèmes. Pourtant,une confusion plânait. Les uns parlaient d’un transformateur qui pesait 96 tonnes les autres soutenaient 126 tonnes(soit un total de 139 tonnes).

Selon une source, le pont Mpozo n’est que de 124 tonnes.

Face à la pression, les Chinois ont enfin signé le procès-verbal avalisant le passage de l’engin.

Garé depuis près d’une année devant l’Orgaman Kinkanda, les yeux des autorités politiques ainsi que de la Snel n’étaient rivés vers Mpozo. Elles attendaient la fin de la construction du pont. Selon une source, la Snel payait journellement 800$ pour avoir immobilisé le gros véhicule de Transmac. Et, l’absence de ce transformateur acheté par la Snel, continuait à faire ployer des quartiers de Kinshasa sous le délestage.

De la place Orgaman à Mpozo, que de militants vêtus aux couleurs du parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (Pprd). Quelques uns arboraient le portrait du Chef de l’Etat. Manifestant leur joie, ils scandaient des slogans et chantaient au rythme de la fanfare. Sur une des portières du véhicule ont pouvait y lire :’’ le chantier électricité est en marche’’.

Deo Nkusu, le Vice-Gouverneur s’est réjoui de la de la construction de ce pont grâce aux fonds générés par le péage.

Leave a Reply

Your email address will not be published.