Matadi :feminisation du Vih/Sida,les femmes séropositives préoccupées

Matadi :feminisation du Vih/Sida,les femmes séropositives préoccupées
 

les femmes seropositves en atelier

A Matadi, Chef-lieu du Bas-Congo, les femmes regroupées des organisations à assises communautaires (Oac) se décident de s’impliquer dans la lutte contre le sida, une maladie qui  se féminise. Organisé par l’Union congolaise des organisations des personnes vivant avec le vih (Ucop+), cet atelier s’est tenu dans la salle d’Amo-Congo.

’Avec le préservatif masculin, la formation des pairs éducateurs, et autres stratégies de lutte contre cette pandémie, nous avons plus impliqué l’homme. Maintenant, nous travaillerons avec les femmes puisque le Sida s’est féminisée.’’’, a déclarée Eric Ngoie, Chargé national des programmes à l’Ucop+ et animateur de l’atelier. Pour lui,il est question dans cet atelier  , »de viser la réduction de la vulnérabilité économique et l’atténuation de la stigmatisation et discrimination  des femmes et filles séropositives’’.

Au Bas-Congo, ‘’6 femmes sur 10 sont atteintes du Vih/Sida selon le rapport de Février 2010 du programme national de lutte contre le Sida…’’ a fait savoir Léontine Kiminu, Présidente provinciale de Cadre permanent de concertation (Cafco) lors de la formation des mobilisatrices sociales en Mai dernier.

Vingt femmes vivant avec le vih Sida ont partagé leurs expériences. Secrétaire de l’Oac Saint Gérard, Alpha Mavutukidi s’est réjouie de cet échange et la décision prise par l’Ucop+. ‘’Impliquer la femme, c’est une très bonne résolution. Dans la plupart des cas, les hommes dans nos oacs n’ont pas toujours le temps. D’ailleurs, nous sommes majoritaires et nous nous entraidons et cotisons .’’, a-t-elle déclarée.

Elles vont élaborer un plan d’action en tenant compte de leurs besoins spécifiques pour atteindre l’objectif visé. 

Leave a Reply

Your email address will not be published.