Matadi : l’intersyndicale pour une fête du travail dans la méditation

Monotonie, récupération politicienne…, des réalités pour lesquelles l’intersyndicale du Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa ne veut pas du défilé de ce 1er mai. Il l’a fait savoir ce mercredi au siège de la Confédération démocratique du travail (Cdt) en ville basse à Matadi.

Par Ange Lumpavika

‘’La fête du travail est devenue  une galerie, une monotonie, la situation du travailleur congolais n’avance toujours pas’’, a lancé dessus Jean-Pierre Nsimba  Président de l’intersyndical qui invite les travailleurs de rester à la maison.  Il a évoqué les différentes revendications des travailleurs présentées au gouvernement provincial lesquelles sont restées sans solutions.

Les différents syndicats ont aussi évoqué la récupération politicienne autour des journées de la fête du travail.

 C’est depuis près de deux semaines que l’intersyndicale n’est pas pour la célébration de ce fête qui toujours est ponctuée par des défilés. Face à cette position, le ministère provincial du travail fait diffuser dans les médias qu’il y aura défilé à la place Camp Redjaf. Modero Nsimba, le Ministre est passé hier sur la Radiotélévision nationale congolaise, chaîne provinciale pour confirmer le défilé.

Pour Lema Divoka, de la Confédération démocratique du travail (Cdt),’’l’intersyndicale reste partenaire de l’Etat mais pour ce 1er mai, que les travailleurs restent méditer chez eux’’.

Néanmoins, l’intersyndicale demande  aux employeurs de s’occuper comme d’habitude de leurs employés.

Leave a Reply

Your email address will not be published.