Matadi : fête du travail réussie

Matadi : fête du travail réussie

Journée Internationale du travail, elle a été une réussite à Matadi, chef lieu du Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa bien qu’il n’ait eu que peu de défilants à la place du Camp Redjaf au quartier ciné-palace.

Les masses laborieuses vêtues en uniforme ont défilé devant Deo Nkusu, le vice-gouverneur. Pendant que l’intersyndical privé a boycotté ce défilé demandant aux travailleurs du secteur privé de rester à la maison méditer étant donné que leurs conditions de travail ne s’améliorent guère le mot d’ordre n’a pas totalement été suivi. Les employés de ce secteur étaient nombreux aux côtés des fonctionnaires de l’Etat. Néanmoins, l’engouement que l’on reconnait à ce genre de fête n’a pas été comme auparavant. Le défilé a mis 1h20 pendant que d’ordinaire il met près de 3h.

L’intersyndical a exigé : la révision de la politique salariale, respect des accords signés, allocation des avantages sociaux, le paiement de Mbudi, réhabilitation des infrastructures publics, dotation des moyens de transports aux fonctionnaires…

Modero Nsimba, Ministre  du travail après avoir épinglé les réalisations du gouvernement provincial en faveur des travailleurs a lancé :’’ Des efforts restent à faire dans l’amélioration des conditions socio-professionnelles des travailleurs ‘’. Et de renchérir : ‘’C’est certainement la raison d’être du thème de cette fête : le travail décent : socle du développement de la Rd Congo’’.

Pour Deo Nkusu, le prochain quinquennat doit être celui du social.

Leave a Reply

Your email address will not be published.