Matadi : la société civile travaille pour la révision du code de famille

Matadi : la société civile travaille pour la révision du code de famille

Etats généraux de la famille/Infobascongo

Les acteurs de la société civile de Matadi participent à un atelier sur les états généraux de la famille organisé par la division provinciale du genre, enfant et famille au centre protestant Lisanga à Matadi, Chef-lieu du Bas-Congo au sud-ouest  de Kinshasa. Il est question de réviser le code de famille en tenant en compte le genre.

Ces membres de la société civile relisent les différents articles du code de famille qui date de 1986 à la lumière de l’instruction juridique, internationale et nationale. Cela leur permettra d’apporter des modifications sur le genre, de lever des options sur des questions fondamentales d’actualités touchant les ménages et la famille. Selon Jules César Mayimbi de la synergie provinciale des violences sexuelles,’’ plus de cent article ont déjà été revus dans ce code’’.

Caroline Batonda, Chef de division genre, femme et enfants soulève déjà la problématique de l’éducation des orphelins. Elle estime qu’il doit être mis en place  un conseil de famille qui s’occupera de ces enfants qui souvent sont confiés à un membre de la famille qui les néglige. Ce conseil sera constitué d’un pasteur qui encadrait les parents décédés…

Tout concours à l’application de l’article 40 de la constitution qui parle de  la famille comme cellule de base de la communauté humaine organisée de manière à assurer son unité, sa stabilité et sa protection…

Les recommandations seront envoyées au ministère national du genre, famille et enfants pour discussion au parlement.

Augustine Mavuela, Conseillère du Ministre provincial du genre a exhorté les participants à réaliser un travail de qualité.

Cet atelier qui se clôture demain ce mardi est appuyé par l’ambassade de la Grande Bretagne.

Leave a Reply

Your email address will not be published.