Matadi : leurs frais détournés, ils ont passé l’examen d’Etat sous stress

Matadi : leurs frais détournés, ils ont passé l’examen d’Etat sous stress

Les élèves/ Infobascongo

Les élèves du  complexe scolaire Saint Georges  de Matadi, capitale du Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa ont failli rater de passer l’examen d’Etat. Leur Préfet des études introuvable n’a jamais payé leurs frais de participation. Ils étaient stressés.

Les 205 élèves de cette école étaient visiblement désemparés à Vuvu-Kieto et Talambanza, leurs centres de passation de l’examen d’Etat (Examen d’Etat, épreuves nationales de fin d’études secondaires équivalent au baccalauréat, Ndlr). Leurs noms ne figuraient sur aucune liste. ‘’ Nous avons connu la même difficulté lors de la dissertation’’, se lamentait, un élève. Leur école n’a pas payé les 798.000 fc (900 dollars)  exigés pour participer à cette épreuve préliminaire des examens d’Etat.

Pour ces épreuves finales pour lesquelles l’école doit encore de l’argent, ils ont été interdits de passer la session par  Wivine Mude koko, Sous Proved. ‘’ Bien que leur préfet ait détourné de l’argent, l’école doit s’assumer car, la passation de l’examen est conditionnée par le payement des frais’’, expliquait-elle. Depuis plusieurs jours, le Préfet de Saint Georges est introuvable. Son Directeur des études a fait savoir que ce matin, ils se sont débrouillés pour verser à la banque un peu d’argent. Il a ajouté qu’il s’occupe de la pédagogie et qu’il ne sait  comment cette situation est arrivée.

Les finalistes ont pu participer à cette première journée d’examen grâce à l’intervention de Deo Nkusu, le vice-gouverneur qui a fait la ronde des centres de Matadi.

Ils sont 23.949 élèves au Bas-Congo concernés par ces épreuves qui prennent fin ce jeudi 23 juin 2011.

Par Ange Lumpuvika, Stagiaire

Leave a Reply

Your email address will not be published.