Les à-côtés de la célébration de la fête de l’indépendance à Matadi

Les à-côtés de la célébration de la fête de l’indépendance à Matadi

30 juin à Matadi/infobascongo

L’arrivée tardive des pagnes au motif du 51 ème anniversaire de l’indépendance de la Rd Congo et la mauvaise desserte en eau et électricité à Matadi, chef-lieu du Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa ont été le grain de sable du défilé organisé à la place Camp Redjaf.

Si certains défilants arboraient des pagnes non cousus sur les épaules au rythme de la fanfare d’autres par contre s’étaient fait confectionner des chemisettes.

 En effet, les pagnes au motif du 51 ème anniversaire de l’indépendance ne sont arrivés à Matadi que le 29 juin. Le ministère des travaux publics et infrastructures (Tpi) est allé acheter d’abord des pagnes au motif de la fête de l’indépendance de l’année passée (cinquantenaire) à Kinshasa . Le contact avait été pris auparavant par le vice-gouverneur . Ces pagnes leur ont été vendus à un prix plus bas. Une fois dans la province, le gouverneur mécontent a refusé ces vêtements. Des sources concordantes, la vendeuse qui avait trouvé une aubaine en liquidant ses 5000 pagnes démodés n’a accepté de restituer que peu d’argent.  Conséquence : le nombre réduit les services et structures bénéficiaires n’en ont eu que peu. D’autres d’ailleurs n’en ont pas reçus. ‘’ Mais pourquoi, ces achats qui dépendent du ministère de l’intérieur ont été donnés à celui des Tpi cette fois-ci’’, se demandait un agent du gouvernorat.

Un autre fait qui a marqué le défilé, c’est le chahut  déclenché au passage des agents de la Société nationale d’électricité(Snel) et de la Régie de distribution d’eaux(Regideso), sociétés qui ont le monopole de la desserte en eau et l’électricité dans le pays. Et pour cause : l’eau et le courant devenus casse-tête chinois dans la ville.

Leave a Reply

Your email address will not be published.