Bas-Congo : François Kimasi rejette l’élection du nouveau président

Bas-Congo : François Kimasi rejette l’élection du nouveau président
François Kimasi/photo infobascongo

François Kimasi/photo infobascongo

Au cours d’un point de presse tenu ce matin au bar Maya à Kinkanda à Matadi, l’honorable François Kimasi, qualifie de nul effet les élections du nouveau président et du questeur qui doivent se tenir à l’Assemblée provinciale. Pour lui, de son désaveu à ce poste jusqu’à ces élections, toutes les procédures sont entachées d’irrégularités.

« L’article 32 du règlement intérieur  me donne le pouvoir  de  convoquer les séances et présider les plénières. Au moment où je vous parle, ce pouvoir je ne l’ai donné à personne. Quiconque va présider à mon lieu et place  se met au travers du statut. », répond  François Kimasi à un journaliste.

C’est depuis le 24 septembre dernier que François Kimasi a été désavoué pour mauvaise gestion. Au cours du point de presse, prélude à la plénière de cet après-midi qui élira le  nouveau président il a notamment fait savoir qu’il a saisi la Cour d’appel pour dire la loi et la Cour des comptes pour la contre-expertise car il tient à son honneur.

Prévu à l’Assemblée provinciale, ce point de presse a été déplacé à Maya étant donné que le siège de l’organe délibérant était quadrillé par environ 60 éléments de la Police d’Intervention rapide  ( Pir) . Ceux-ci empêchaient l’accès à toute personne ne travaillant pas à l’Assemblée provinciale surtout aux journalistes.

A son arrivée à l’Assemblée provinciale, François Kimasi a voulu connaître le pourquoi de la présence nombreuse des policiers. «  C’est sur ordre de la hiérarchie que nous sommes là », rétorque le commandant de la Pir. François Kimasi réagit : « Ce lieu est inviolable, la présence des hommes en uniforme autre que ceux commis à la garde est une entorse à la loi. »

Leave a Reply

Your email address will not be published.