En séjour à Matadi, vital Kamerhe jette des fleurs à la police et crache sur les 5 chantiers

En séjour à Matadi, vital Kamerhe jette des fleurs à  la police et crache sur les 5 chantiers

Vital Kamerhe s'adressant aux Matadiens/Infobascongo

Les Matadiens ecoutant V. kamerhe/Infobascongo

La police nationale congolaise a été exemplaire depuis l’entrée de Vital Kamerhe, le Président de l’Union pour la Nation (UN) à Kasangulu jusqu’à son arrivée à Matadi. Même  devant la maison communale de Mvuzi où il a tenu son meeting devant une foule relevant selon lui, l’échec des 5 chantiers, ce corps a joué son rôle.

Dans les différents points chauds des cités du Bas-Congo riveraine à la route nationale où des foules ont accueilli Vital Kamerhe, des policiers  parfois courant ont maintenu l’ordre. Même à Kimpese où sur une bandérole il était taxé de Lucifer, Joseph Kabila de dieu, la tension a été apaisée. Et à Matadi, la sécurité a été tous azimuts à Matadi. ‘’Je félicite la police pour sa discipline en particulier l’inspecteur provincial de la police pour l’encadrement. Je remercie le gouverneur qui ne m’a pas dérangé. Quand le pouvoir fait de bonnes choses, il faut le reconnaître mais, il a échoué dans le social et doit donc laisser la place aux autres’’, a-t-il déclaré.

 A propos, il a démontré parlant dans les quatre langues que les 5 chantiers sont un échec. ‘’Nous vous avons promis l’eau, le courant, l’électricité, l’emploi…’’, rien n’a été fait a-t-il relevé. S’il y a à Kinshasa le boulevard du 30 juin réhabilité, il l’a été à hauteur de 80 millions de dollars pour 5 km et demi, le salon présidentiel de l’aéroport de Ndjili à 42 millions…Ce qu’il dénonce. ‘’On n’aurait pu faire beaucoup de choses avec cet argent’’.

Son programme en tant que candidat à la présidence repose sur : la reforme de la justice, de l’administration et la territoriale, de l’armée, de l’éducation… Mais,il estime qu’il est prêt en toute humilité à rencontrer Etienne Tshisekedi,le Président de l’Udps mais aussi Jean-Pierre Bemba,Président du Mlc pour un modus vivendi en vue d’une candidature unique pour renverser le pouvoir.

Il s’est réjoui du soutien de Ne Muanda Nsemi, Député national et Président de Bundi dia Mayala. Ce dernier dans son feuillet ‘’Kongo dieto’’, reconnaît qu’il est en liberté grâce à Vital Kamerhe, alors président de l’assemblée nationale,qui avait refusé de peser de son poids pour qu’il lui soit enlevé l’humilité ce,après les événements de Luozi. Lors de l’opération restauration de l’autorité de l’Etat dans ce fief de Bundu dia Kongo, mouvement politico-religieux (mué aujourd’hui en parti politique Bundu dia Mayala) de Ne Muanda Nsemi, il avait été fait état de l’usage disproportionné de la force.

Après Matadi, Vital Kamerhe se rendra à Boma, Tshela et Muanda.

Leave a Reply

Your email address will not be published.