Bas-Congo : lassés des licenciements abusifs,ils veulent le départ du gestionnaire du péage

Bas-Congo : lassés des licenciements abusifs,ils veulent le départ du gestionnaire du péage

Les agents de Sopeco en grève/Infobascongo

A cause du licenciement abusif d’un des leurs, les agents de la Société de péage du congo (Sopeco) gérée par les Chinois ont organisé un sit-in  au siège de leur société à Buima dans la commune de Matadi. Ils sont allés dire leur ras-le-bol à cause des licenciements devenus monnaie courante.

Bâtons en mains, ils scandaient des slogans  à l’encontre du gestionnaire de Sopeco. ‘’ Nous avons assez avec Liu Yong. Qu’il s’en aille’’, lachaient-ils.

En trois mois, il a à en croire les manifestants licenciés 4 agents. Le dernier en date  est Tity Malanda, son chauffeur. Il est accusé d’avoir acheté moins de carburant à la pompe.  Pourtant, ce dernier nie le fait selon Patrick Bessembe, chef de poste à la Sopeco. La nouvelle de son licenciement est tombée comme un couperet, il a piqué une de ses crises et est interné à l’hôpital général de référence de Kinkanda.

Outre le licenciement abusif, ces agents s’insurgent contre le dénigrement dont ils sont victimes. ‘’Ils nous parlent comme des chiens avec des gestes comme pour  dire que nous sommes des fous’’, se lamente Joseph  Otshudi, président de la délégation syndicale  qui évoque aussi la difficulté de communication entre les deux parties.

Inspecteur du travail Bernadette Makaya condamne fermement cette violation du code du travail. Elle a demandé au directeur de trouver au plus vite cette situation.

Du côté de la Sopeco, ils se sont refusés à tout commentaire.

  Par Hélène Sodi, Stagiaire

Leave a Reply

Your email address will not be published.