Bas Congo : des médecins chinois se soumettent à la loi en renouvelant serment

Bas Congo : des médecins chinois se soumettent à la loi en renouvelant serment
 
 

Des médecins Chinois venus prester dans une clinique moderne à Matadi ont respecté la loi en renouvelant leur serment d’hypocrate pendant que leurs confrères Congolais,eux, prêtaient serment. C’était au cours de la cérémonie organisée hier par le conseil provincial de l’ordre des médecins (Copromed) dans la salle Victoria de Matadi à 365 km de Kinshasa.

les médecins chinois/Infobascongo

‘’…Je ne permettrai pas que des considérations de religion, de nation, de race, de parti ou de classe sociale, viennent s’interposer entre mon devoir et mon patient, je garderai le respect absolu de la vie humaine, dès la conception. Même sous la menace,je n’admettrai pas de faire usage de mes connaissances médicales contre les lois de l’ humanité…’’

Ce serment d’hypocrate a été prononcé par 4 médecins Chinois dont une femme et par 14 nouveaux médecins qui viennent de terminer leurs études à l’Université Kongo. C’était devant Me Nicolas Mabeka, Ministre provincial en charge de la santé, le Procureur général et le comité du Copromed.

C’est une grande première au Bas-Congo que des expatriés prêtent serment . Les médecins Chinois ont étudié la médecine moderne et prestaient déjà dans leur pays. Mi-août, ils ont ouvert l’hôpital Dong fang à la ville haute à Matadi qui  est une réponse à la carence des médecins spécialistes au Bas-Congo. Lu Hu est pédiatre;Sun Dong,gynécologue;Ma Aihou,Chirurgien et Wang Kejie, oreilliste.

Avant de commencer à exercer la profession,les médecins sont enjoints à prêter le serment d’hypocrate lequel leur met face à leur responsabilité. Ceux qui ne s’y conforment pas sont sanctionnés par le Conseil de l’ordre. C’est le cas de certaines blouses blanches du Bas-Congo. Président du Corpromed,Dr Gomez Pelani a mis en grade notamment les Chinois et leur a donné le code d’éthique et de déontologie du médecin. ’’Je vous exhorte à le lire et à le respecter quotidiennement, car c’est votre boussole, votre bible. Au cas contraire, vous serez en face du Conseil de l’ordre et la justice.’’

Par Hélène Sodi,Stagiaire

Leave a Reply

Your email address will not be published.