Bas-Congo : les habitants invités à observer la salubrité pour lutter contre le cholera

Bas-Congo : les habitants invités à observer la salubrité pour lutter contre le cholera

Bureau administratif du territoire de Muanda/Infobascongo

Le choléra vient d’être confirmé  dans la province du Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa.  Une personne en est morte. Face à cette situation, le gouvernement provincial prescrit l’hygiène.

Les échantillons envoyés à l’institut national des recherches biomédicales(Inrb) ont confirmé la présence du choléra au Bas-Congo. A        Muanda (la base de Kitona y compris) ,4O personnes en sont atteintes. Elles sont internées à l’hôpital général de référence de cette cité côtière. Une autre a trépassée.

Il y a une semaine, Oscar Mavila, le médecin inspecteur provincial relevait  18 cas de personnes suspectes venues une semaine auparavant de l’ile de Muanza Nzola à Soyo en Angola mais aussi d’une personne vivant à Muanda.

Selon le site de  l’Oms,’’ Le choléra est une infection intestinale aiguë due à l’ingestion d’eau ou d’aliments contaminés par le bacille Vibrio cholerae. La durée d’incubation est courte, de moins d’un jour à cinq jours. Le bacille produit une entérotoxine qui provoque une diarrhée abondante, indolore pouvant aboutir rapidement à une déshydratation sévère et à la mort du sujet si le traitement n’est pas administré rapidement. La plupart des patients présentent aussi des vomissements.’’

Au Bas-Congo, plusieurs villes et cités manquent cruellement de l’eau. Les habitants boivent l’eau du fleuve, des cours d’eau, des puits… Les aliments (poulets, croupions de dinde ; poisson chinchards…) se vendent souvent à découvert. ‘’ Il faut observer des mesures d’hygiènes …’’, conseille Simon Mbatshi,le gouverneur.

Leave a Reply

Your email address will not be published.