L’assemblée nationale pourrait être dirigée provisoirement par l’élu de Madimba en raison de son âge

L’assemblée nationale pourrait être dirigée provisoirement par l’élu de Madimba en raison de son âge

Bulletin de vote/Infobascongo

Jusqu’à deux jours de la fin de l’opération sur l’identification et l’enregistrement des élus des élections législatives nationales du 28 Novembre dernier, il se dégage que celui qui présidera le bureau provisoire pourrait être du territoire de Madimba dans le Bas-Congo selon la Radio -télévision publique. Il est jusque là,le doyen d’âge.

Timothée Nkongo Nkisi de l’Udps d’Etienne Tshisekedi à en croire la chaîne publique qui présidera provisoirement le bureau de cette assemblée conformément à la loi électorale . Cet élu de Madimba dans le district de la Lukaya a 75 ans.

Dès ce 16 février, il pourrait être au perchoir avec l’ouverture de la nouvelle session extraordinaire.

Le bureau provisoire va préparer les élections du bureau définitif de la chambre basse.I Il doit aussi régler le problème d’incompatibilités qui frappe certains élus selon l’article 108 de la constitution. Ce dernier stipule:

 »Le mandat de député national est incompatible avec le mandat de sénateur et vice-versa.

Le mandat de député ou de sénateur est incompatible avec les fonctions ou mandats suivants :

  1. membre du Gouvernement ;
  2. membre d’une institution d’appui à la démocratie ;
  3. membre des Forces armées, de la police nationale et des services de sécurité ;
  4. magistrat ;
  5. agent de carrière des services publics de l’État ;
  6. cadre politico-administratif de la territoriale, à l’exception des chefs de collectivité-chefferie et de groupement ;
  7. mandataire public actif ;
  8. membre des cabinets du Président de la République, du Premier ministre, du Président de l’Assemblée nationale, du Président du Sénat, des membres du gouvernement, et généralement d’une autorité politique ou administrative de l’État, employé dans une entreprise publique ou dans une société d’économie mixte ;
  9. tout autre mandat électif.

Le mandat de député national ou de sénateur est incompatible avec l’exercice des fonctions rémunérées conférées par un État étranger ou un organisme international. »

Leave a Reply

Your email address will not be published.