RDC : les députés de l’udps ont boycotté la première session de l’assemblée nationale

RDC : les députés de l’udps ont boycotté la première session de l’assemblée nationale

La première session de la 2ème législature de la 3è république s’est ouverte ce jeudi. La majorité des députés de l’Union pour la démocratie et le progrès social (Udps) a séché l’assemblée nationale. Ce parti de l’opposition conteste l’élection législative.

Siège du parlement congolais à Kinshasa en RDC

Seuls 2 députés de l’Udps sur 41 députés attendus étaient présents à la première session extraordinaire de l’assemblée nationale. Parmi eux, Timothée Nkombo, le doyen d’âge qui a été installé comme président du bureau provisoire.

Selon un député de l’Udps du Bas-Congo,’’ bien que nous soyons à Kinshasa, nous n’avons pas siégé, car nous revendiquons la vérité des urnes. Ceux qui étaient là se sont présentés à titre personnel’’, explique-t-il. Etienne Tshisekedi, président de l’Udps et candidat à la présidentielle du 28 novembre dernier avait boudé les élections législatives.

Timothée Nkombo et ses deux collègues les moins âgés de l’assemblée ont pour rôle d’élaborer le règlement d’ordre intérieur et de procéder à l’élection du  bureau définitif.

Par Hélène Sodi,Stagiaire.

Leave a Reply

Your email address will not be published.