Rd Congo : les médecins en grève pour obtenir une bonne rémunération

Rd Congo : les médecins  en grève pour obtenir une bonne rémunération

HG de Kinkanda/Infobascongo

Comme leurs collègues, les médecins du Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa  sont en grève  depuis cet avant-midi.  Ils revendiquent une rémunération digne.

Ce matin à l’hôpital général de référence de Kinkanda à Matadi à 365 Km de Kinshasa, il y a peu de médecins comme d’ordinaire. Ils ont respecté le mot d’ordre du Syndicat national des médecins(SYNAMED).

Les médecins congolais réclament  ‘’une rémunération  descente  à l’instar des professeurs d’université et des magistrats.’’ ‘’ Nous exerçons tous un métier noble ’’, soutient Dr Tete Shako, le secrétaire provincial du SYNAMED. Ils exigent l’application du barème qui prévoit 1 000 $ pour un médecin débutant.

En Rd Congo, les médecins ont un salaire de 56 500 Fc  (60$) et une prime de risque de de 500 000 Fc (600 $).

Autres revendications : le statut spécifique des médecins qui est déjà signé par le chef de l’état mais non appliqué, la nomination des grades et le recrutement de 1 000 médecins qui sont déjà commissionnés mais sans salaire ni prime de risque  et l’exonération de  leur crédit des véhicules.

En trois ans, les médecins du Congo ont observé trois fois la grève à cause des revendications salariales.

Pour l’heure, ils ont mis en place un service minimum dans toutes les formations médicales de l’Etat. ’’C’est jusqu’au 10 avril que nous allons travailler en service minimum. Si on nous répond pas favorablement, nous allons radicaliser la grève ’’, informe  Dr Tete.

Par Hélène Sodi,Stagiaire

One Response to "Rd Congo : les médecins en grève pour obtenir une bonne rémunération"

  1. Joe Musoka  19 octobre 2016 at 13:11

    Pourquoi les médecins congolais souffrent autant?!
    Pourtant,nous avons plus Huit ans et demi à passer pour la formation.
    Je fait la médecine,en G2 cette année.Et on ne fait me décourager ,sous prétexte que Je n’aurai peut-être pas la meilleure vie à laquelle j’aspire.
    Ma seule prière,que la médecine congolaise soit une avec de l’avenir partant de la bonne rémunération premièrement.

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published.