Bas-Congo : le nombre de participants à l’examen d’Etat va croissant

Bas-Congo : le nombre de participants à l’examen d’Etat va croissant

Une salle de classe d'une école du Bas-Congo/photo infobascongo

Au Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa, le taux de participation des élèves à l’examen d’Etat est en hausse. Cela  est dû aux efforts conjugués des autorités provinciales et de l’enseignement primaire, professionnel et secondaire selon Lambert Mbadu, le proved.

Les épreuves hors session de dissertation et du français oral qui ont débuté hier attendaient   au Bas-Congo, 24. 728 élèves contre 22.637 élèves l’année passée. Ce qui correspondond à un taux de participation de 6%.

A Kinshasa, Claude Niamugabo, le ministre intérimaire de l’Enseignement primaire, professionnel et secondaire a fait savoir que le taux de participation est de 4%. ‘’ Cela est dû à la construction de plusieurs écoles par le gouvernement provincial qui a réduit la distance, la lutte contre les abandons scolaires, la gestion scolaire qui a un impact positif à l’instruction des enfants mais aussi à la vente d’un paquet de cinq manuels aux élèves de 6ème un prix dérisoire (28,5 $), qui a donné aux enfants le goût de la lecture’ ’ ,a expliqué Lambert Mbadu de Bas-Congo I.

Néanmoins, le Bas-Congo doit continuer à améliorer son taux de participation. Le proved recommande’’ la réduction du minerval au secondaire’’. Les élèves finalistes doivent payer 54.000 Fc (60$) l’année. ’’ C’est énorme pour les parents surtout en milieu rural’ ’, relève-t-il.

Pour éviter que certains élèves ratent ces épreuves, le gouvernement a interdit qu’ils soient chassés. Les épreuves prennent fin ce jeudi.

Leave a Reply

Your email address will not be published.