Trabeka-Camp Molayi : des conteneurs des produits avariés, un calvaire pour les habitants

Trabeka-Camp Molayi : des conteneurs des produits avariés, un calvaire pour les habitants

Matadi,un bateau à quai/infobascongo

Des conteneurs au port de Matadi, fenêtre du pays ouvert à l’extérieur par l’océan atlantique contiennent des marchandises qui infectent les quartiers environnants.  La mairie s’implique à les détruire.

Vivre à Trabeka et au Camp Molayi, deux quartiers à proximité de ‘’Venise’’, un des neufs quais du port international de Matadi est devenu insupportable.  L’air est pollué par des émanations pestilentielles. Elles proviennent des marchandises diverses avariées contenues dans 25 conteneurs qui appartiennent à plusieurs opérateurs économiques dont ‘’Congo frais’’.

Hier, certains de ces conteneurs ont été évacués du port pour le lieu de destruction. Au passage, ils ont laissé une odeur insupportable qui persiste jusqu’aujourd’hui. Ce sont plus les habitants de Kinkanda qui ont bu le calice jusqu’à la lie. Un des véhicules est tombé en panne vers ‘’20 mai junior’’. Il contenait des œufs pourris. Ces habitants couraient dans tous les sens, la main sur la bouche comme pour éviter d’inhaler l’odeur.

Cependant, les autres conteneurs risquent de mettre du temps au port étant donné que les importateurs sont introuvables. Selon la loi, c’est eux qui doivent donner de l’argent pour l’incinération de leurs marchandises. ‘’ Nous mettons la pression sur la commissaire maritime car, c’est lui qui connait ces importateurs’’, a fait savoir Jean-Marc Nzeyidio, le maire. Ce dernier demande aux importateurs ‘’de toujours prendre des dispositions pour le suivi de leurs marchandises et à la Société commerciale de port et des transports(SCTP) parfois victime de délestage de veiller au respect de la chaîne de froid’’.

Leave a Reply

Your email address will not be published.