Mbanza-Ngungu : les habitants exigent le départ du procureur

Mbanza-Ngungu : les habitants exigent le départ du procureur

Marche des habitants de Mbanza-Ngungu/Infobascongo

Les habitants de Mbanza-Ngungu à 245 km de Matadi sont descendus dans la rue ce matin pour protester contre le procureur de la république du parquet près le tribunal de grande instance des cataractes. Ils lui reprochent d’exagérer dans  les amendes transactionnelles.

Ils étaient  plus de 5 000 personnes à en croire nos sources à descendre dans la rue. La marche est partie de Loma avec pour point de chute  le bureau du commissaire des districts. Ces habitants rameaux en mains et bâtons scandaient des slogans à l’encontre de Lambert Macheke, le procureur. ‘’ Nous ne voulons plus de lui ‘’, disaient-ils. Ils ont illustré leur désir par un cercueil et des croix. On pouvait y lire :’’RIP procureur’’.

Dans leur mémorandum qu’ils ont adressé au commissaire de district, ils expliquent le mobile de leur mécontentement. ‘’Il fait preuve de gestion cavalière du parquet qui lui met en porte en faux avec les autres magistrats, demande des amendes allant de 700$ à 1500$ et ne verse que 100 000 fc (110$) ,donne la liberté provisoire même pour des cas de viols pendant que la loi l’interdit, est en conflit avec la police, l’auditorat militaire, la population…’’.

‘’Nous exigeons pour la énième fois son départ sinon, nous nous occuperons nous-mêmes de lui’ ’, a prévenu Salomon Mudekoko, le porte-parole de la population.

Commissaire de district par intérim des Cataractes, Antoine Luyindula a promis de transmettre leur mémorandum à la hiérarchie.

Marche des habitants de Mbanza-Ngungu/Infobascongo

Cependant, Macheke s’est refusé à tout commentaire pour l’heure.

Leave a Reply

Your email address will not be published.