Matadi : les élèves de ‘’Mansianga’’ heureux d’avoir été enseignés par une française

Matadi : les élèves de ‘’Mansianga’’ heureux d’avoir été enseignés par une française

sensibilisation des élèves /infobascongo

Les élèves de l’école primaire Mansianga à Matadi, chef-lieu du Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa ont dit leurs adieux ce jeudi à Mariam Gilberte. Cette française bénévole a enseigné à ces enfants durant près de six mois le français.

‘’Nous vous disons merci d’avoir supporté nos caprices, de nous avoir enseigné, nous ne vous oublierons jamais  ’ ’, a dit en substance le représentant des écoliers. Ils ont aussi entonné des chansons d’au revoir et ont joué une saynète.

Mariam a davantage appris à 154 élèves de l’école primaire Mansianga au quartier ciné-palace  à lire et à écrire. ‘’ J’ai plus utilisé des images lors des leçons tout en leur laissant le temps de chercher par eux-mêmes’ ’, a-t-elle expliquée heureuse.

Licenciée en français, elle avoue qu’elle voulait se rendre dans un pays en développement pour enseigner cette langue. ‘’ J’ai pris contact avec la Délégation catholique pour le développement qui m’a mis en contact avec l’Ong Congo action’’, explique Miriam.

Sa présence au sein de cette école a été bénéfique pour les enfants. ‘’ Cela les a décomplexé étant donné la perception des enfants sur un blanc. J’ai aussi aimé combien elle a pu s’adapter à nos habitudes, nos conditions difficiles de travail…’’, s’est réjoui Jean-Paul Digata, promoteur de Mansianga.

Comme souvenir, Miriam laisse à cette école des livres scolaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.