Matadi : des mesures pour réduire la cherté du port

Matadi : des mesures pour réduire la cherté du port

Quais de Matadi/infobascongo

A cause de la multiplicité des taxes, des tracasseries, des services … qui opèrent au port de Matadi,Augustin Matata, le Premier ministre vient de prendre des mesures. Objectif : ôter à ce port le qualificatif d’être l’un des plus chers du monde.

Le communiqué officiel lu par Patrice Kitebi, ministre délégué aux finances à la presse à la résidence officielle du gouverneur fait allusion à plusieurs mesures prises par le Premier ministre. Il s’agit notamment : de la signature des arrêtés ministériel portant publication des tarifs des agents maritimes, marquage moléculaire des produits pétroliers, dispositions relatives à l’origine de la marchandise dans la production de laquelle sont intervenus deux ou plusieurs pays ,modification et complétant les mesures d’application de l’ordonnance-loi du 20 août 2010 portant code des douanes…

D’autres mesures ont aussi été prises telles que : la suspension du coordonnateur provincial de la police des frontières. Selon une source, ses services s’illustrent dans la perception de plusieurs taxes illégales…

Rectifier le tir

Le Premier Ministre visite le PortAu terme de deux jours de travail aux installations portuaires, le Premier Ministre a constaté : l’engorgement du port de Matadi devenu un des plus chers au monde, le fonctionnement peu optimal du guichet unique, la réinstauration des perceptions illégales ou sans contrepartie, la multiplicité des services opérant aux frontières et l’attente sociale en rapport avec les promesses du Chef de l’Etat.

Matata attire l’attention particulière des gestionnaires étatiques et de toutes les administrations publiques. Il tient à  l’application sans failles des mesures prises pour éradiquer définitivement les fraudes, les tracasseries mais aussi à l’augmentation de la fluidité dans les échanges commerciaux et les recettes douanières.

Cependant, beaucoup restent sceptique. ’’ Ce n’est pas la première fois que des décisions du genre soient prises. Le chef de l’Etat a même signé un arrêté limitant les services au port sans que cela soit respecté’’, souligne désintéressé Germain Londa, un habitant de Kinkanda.

Le Premier Ministre et le VPM-Ministre du Budget

Outre le ministre délégué aux finances, le Premier ministre s’est fait accompagner des ministres de l’Intérieur, de l’Economie et Commerce, des Transports et Voies de Communication ainsi que de l’Industrie, Petites et Moyennes Entreprises.

Leave a Reply

Your email address will not be published.