Bas-Congo : Visite d’Hillary Clinton: l’espoir des Congolais

Bas-Congo : Visite d’Hillary Clinton: l’espoir des Congolais
Partagez
Photo Internet

Photo Internet

C’est depuis hier qu’Hillary Clinton a foulé le sol congolais. Elle a échangé avec une centaine d’étudiants au Collège Albert avant de dîner avec les membres du gouvernement au Grand Hotel de Kinshasa dans la soirée. Elle s’est rendue en ce jour à Goma, à l’Est du pays pour rencontrer le Chef de L’état Joseph Kabila. Quelques réactions des natifs de la province du Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa sur la visite de Mme la secrétaire d’Etat.

 

« Nous sommes vraiment heureux de recevoir la visite d’Hillary Clinton et espérons beaucoup  sur le plan diplomatique.Le Bas-Congo ne peut qu’attendre les répercussions de manière générale de toutes les décisions qui seront prises au sommet entre les deux états. La présence d’Hillary Clinton est un atout qu’il nous faut capitaliser pour réchauffer les relations diplomatiques refroidies sous le règne de Mzee Laurent Désiré Kabila avec Madeleine Albright et redynamiser l’économie, la politique, le social,… Cependant, nous regrettons qu’Hillary Clinton n’ait pas prévu dans son agenda de rencontrer les membres de la société civile et ceux de l’Opposition politique après avoir rencontré le chef de l’Etat pour mieux juger de la situation qui prévaut au Congo. Elle n’a pas hésité de faire remarquer que c’est la corruption qui ruine ce pays. Mais il faudra que la RD Congo respecte ses engagements et tienne ses promesses si nous voulons du concret. », réagit Germain Kuna, Politologue.  

 

 Pour Jean-Marie Panzu, expert en relation internationale : «  La RD Congo étant un pays meurtri par la guerre, je pense qu’Hillary Clinton est venue apporter un souffle nouveau au Gouvernement congolais afin que la paix revienne vraiment à l’Est du pays et que le développement soit une réalité sur toute l’étendue du territoire. Nous aider à promouvoir la bonne gouvernance, encourager nos autorités à combattre l’impunité afin que la démocratie soit réelle. Fort nous est de reconnaître que la présence d’une telle autorité est de bonne augure. »

 

Pour Jean-Claude Mavambu, natif du Bas-Congo résident en Belgique en séjour à Matadi :  » Je suis content que nous recevions une haute autorité de ce rang et j’espère qu’elle apporte beaucoup de bonnes choses pour le Congo.  »

 

Quant à Me Chérine Luzaisu: » J’ ai retenu une chose ,elle a dit que le gouvernement doit se battre pour éradiquer les violences faites aux femmes.Par rapport au poid d’Hillary Clinton, c’est un véritable plaidoyer qu’elle a fait. Je n’attendais pas mieux entant qu’activiste des droits de l’homme et défenseur des droits de la femme… »

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.