Bas-Fleuve: 18 représentants des secteurs et 76 Chefs de groupements formés sur la lutte contre les violences sexuelles

Bas-Fleuve: 18 représentants des secteurs et 76 Chefs de groupements formés sur la lutte contre les violences sexuelles
Partagez
Formation Inter-Actions/Infobascongo

Formation Inter-Actions/Infobascongo

‘’ Nous allons dénoncer toutes violences sexuelles dans nos juridictions.’’, a promis le représentant des participants. Au cours de ce séminaire qui leur a appris la nouvelle loi sur les violences sexuelles, il leur a été demandé de dénoncer tous ces cas de violences sexuelles. La justice a été appelée à être correcte par rapport aux sanctions à réserver aux violeurs. Selon un rapport de la synergie provinciale de lutte contre les violences sexuelles,’’ 66 cas ont été enregistrés au Bas-Fleuve pour le premier trimestre de cette année et que, seuls 25 auteurs de ces viols sont en prison.’’. Ce même rapport signale que, ‘’ dans l’ensemble de la province 475 cas ont été répertoriés au cours de la même période la plaçant en 4 è position après le Nord-Kivu,le Sud-Kivu et la Province orientale.’’.
Les participants ont aussi été sensibilisés à lutter contre le trafic sexuel. Depuis cette année, des mineures sont vendues aux militaires Angolais par des policiers Congolais. Face à l’impunité grandissante à Tshela à 210 km de Matadi, une clinique juridique a été mise en place. ’’ Cette clinique aidera beaucoup à lutter contre l’impunité et les violations des droits de l’homme à Tshela.’’,a dit content, Valentin Vangi,Président d’Inter-action.

.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*