Mbanza-Ngungu : grogne des étudiants de l’Isp : leurs revendications contredites par le comité de gestion

Mbanza-Ngungu : grogne des étudiants de l’Isp : leurs revendications contredites par le comité de gestion
Partagez
Grogne des etudiants de l'ISP/Photo Jean-luc

Grogne des etudiants de l'ISP/Photo Jean-luc

Les étudiants de l’Institut supérieur pédagogique (Isp) Mbanza-Ngungu à 245 km de Matadi ont barricadé la nationale n°1 Matadi Kinshasa. Ils s’insurgeaient contre le comité de gestion qui ne répond pas selon eux à leurs nombreuses préoccupations.

Ils étaient environ 300 étudiants furieux à se poster sur la route non loin du bureau de la police du district à 7h. Ils scandaient des slogans. Des véhicules de part et d’autres étaient interdits de passage. Ces étudiants revendiquent sur : ‘’ l’exigence du comité de gestion au paiement des frais académiques uniquement en dollars, l’insalubrité des latrines au home, le manque d’éclairage sur le campus et d’outils pour sarcler leur environnement ’’. Selon Gabriel Khonde, Président des étudiants,’’ Plus de 300 étudiants ont payé 1.500fc (près d’1,7$) pour remplir les formulaires de demande de logement puis 30$ ; 20$ ou 10$ selon la catégorie des chambres et le lieu’’. Pour lui, le comité de gestion ne manque pas de moyens pour répondre à leurs exigences qui datent de plus de 2 mois. Des étudiantes se disent exposées aux maladies. ‘’ J’ai plus d’une fois été victime d’infections.’’, reconnaît énervée M.S. La situation est rentrée à la normale une trentaine de minutes après grâce à l’intervention du Colonel Simon Mbombe, Commandant de la 15è brigade des Forces armées de la RD Congo de Mbanza-Ngungu. Cependant, le Professeur Maurice Nsakala, Directeur général de l’Isp a balayé les arguments de ces étudiants. ‘’ C’est faux ! Nous n’avons jamais demandé le paiement uniquement en dollars car, les enseignants sont payés en Francs congolais, les homes date de 1971, il faut beaucoup d’argent pour les réhabiliter et puis, c’est la 2è semaine de la rentrée. Il faut que les étudiants paient les frais des homes pour qu’on fasse quelque chose.’’. Et d’ajouter : ‘’ Nous étions avec eux hier, pourquoi n’ont-ils pas posé le problème. C’est de l’intox de la part de ce qui veulent entrer dans le comité de gestion.’’. Depuis la semaine passée, le Ministre national de l’Enseignement supérieur et universitaire procède au changement des comités de gestion dans les institutions supérieures et universitaires du Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.