Matadi : les prémices d’un rare séminariste devenu prêtre

Matadi : les prémices d’un rare séminariste devenu prêtre
Abbé Paraclet Nkuti/Photo Infobascongo

Abbé Paraclet Nkuti/Photo Infobascongo

L’Abbé Paraclet Nkuti un des rares séminaristes à devenir Prêtre dans le Diocèse de Matadi a dit sa première messe à Notre Dame de Fatima. Un monde y a pris part.

Sur les 51 séminaristes de sa première promotion, il est le seul à devenir Prêtre près de 20 ans après. Six autres Prêtres diocésains ont été ordonné avec lui dimanche dernier à Notre Dame de Fatima à Matadi à l’extrême ouest de Kinshasa sa paroisse d’enfance. Ces derniers sont pourtant de trois promotions jumelées. De moins en moins, des candidats Prêtres sont ordonnés au Bas-Congo. Le jour de son ordination, une femme dont le fils était ami et de la même promotion que l’Abbé Paraclet versait continuellement des larmes. Il avait opté pour le football dans un grand club du pays. Cependant, quand on pose à l’Abbé Paraclet Nkuti la question de savoir : ‘’ Pourquoi es-tu le seul à atteindre l’objectif ? ‘’ . Il répond avec un petit sourire : ‘’ Difficile à expliquer. Je constate seulement que je suis arrivé à la fin.’’. Pour Josué Nkuti son père, ’’ devenir Prêtre est une vocation. Mon fils vient de me démontrer que c’est à cela qu’il a été choisi.’’. Il se souvient qu’il avait lui-même décidé de le devenir. Abbé Kusengana, Curé de Fatima ému s’est souvenu de la demande de l’officiant de la messe d’aujourd’hui de devenir Prêtre. ‘’ Je lui avais dit avant tout de commencer par l’acolytat. Curieux, le jour suivant, il s’est présenté candidat dans mon bureau.’’, a-t-il dit. Heureux, l’Abbé Paraclet Nkuti a déclaré : ‘’ Je ne pouvais m’imaginer qu’un jour l’encensement que je faisais lorsque l’Abbé Gabriel Kusengana disait la messe, qu’aujourd’hui qu’il le fasse pour moi.’’. Cependant, la cause de l’abandon de certains séminaristes est aussi liée aux conditions de vie difficile des Prêtres. G.K, un ami de promotion de l’homme de Dieu qui s’est arrêté en chemin raconte :’’ Devenir Prêtre dans le contexte de notre pays n’est pas facile. Parfois, vous devez vivre dans des coins reculés ce, sans moyens. C’est un sacerdoce.’’. Les fidèles de Fatima pour honorer leur nouveau Prêtre lui ont remis plusieurs cadeaux.

One Response to "Matadi : les prémices d’un rare séminariste devenu prêtre"

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.