Matadi : des femmes deviennent ménagères pour mieux éduquer leurs enfants

Matadi : des femmes deviennent ménagères  pour mieux éduquer leurs enfants
Partagez

 

Photo Infobascongo

Photo Infobascongo

A Matadi, au Sud-ouest de Kinshasa, les femmes mariées abandonnent de plus en plus la vie professionnelle. Elles préfèrent rester aux foyers pour mieux encadrer leurs enfants. Beaucoup ne partagent pas cet avis.

Graduée (Bac+3), Delphine Lukoki vient de rompre le contrat avec la maison qui l’employait. ‘’ Je préfère moi-même encadrer ma fille pour ne pas  rater son éducation. Je n’ai pas confiance à ma cousine qui la garde.’’, a –t-elle déclarée. Comme Delphine, beaucoup de femmes renoncent à leurs emplois rémunérateurs qui pourtant compensent les salaires de leurs époux ce, pour sauver l’éducation de leurs enfants. ‘’ C’est vrai que je gagnais 300$ mais face à la dépravation des mœurs, j’ai laissé tomber au profit de l’avenir de mes enfants.’’, explique Françoise Makedika qui travaillait à l’Office national des transports (Onatra). Plusieurs d’entre- elles exercent un petit commerce dans leurs maisons pour ne pas manquer un peu d’argent. Beaucoup de racketteurs, pickpockets, voyous …sont les résultats d’une mauvaise éducation.

Cependant, certaines femmes ne partagent pas cet avis.  Pharmacienne, Marie-Rose se demande : ‘’ Ai-je étudiée pour rester à la maison. ?’’. Elle soutient qu’il est possible de concilier travail et éducation des enfants. Cet avis est aussi  celui de Charles Bromains, Psychologue. ‘’ Tout s’arrange et tout s’organise. Ce sont souvent les faibles qui n’arrivent pas à combiner les deux.’’. S’appuyant sur la bible Virginie Nsunda argumente : ‘’ Un enfant livré à lui-même est une honte pour sa mère dit le livre de proverbes.’’. Pour elle, ‘’ l’éducation des enfants est d’abord l’affaire de la femme. Et, celle-ci doit être disponible à la maison.  ‘’.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.