Bas-Congo : aucun cas de violation de la liberté de la presse

Bas-Congo : aucun cas de violation de la liberté de la presse
Le Gouverneur Simon Mbatshi

Le Gouverneur Simon Mbatshi

Le Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa est la première province où les journalistes ne sont pas inquiétés par les autorités. L’Ong Journaliste en danger (Jed) vient de publier son rapport.

C’est Donat Mbaya, le Président de Jed qui l’a personnellement annoncé à Simon Mbatshi, le Gouverneur à la publication. Il lui a demandé de continuer sur cette lancée.

Depuis plus de trois ans, les journalistes du Bas-Congo ne subissent pas de pressions de la part des autorités. Personne n’a été arrêté. Pourtant, l’amateurisme bat son plein. ‘’ Moi, je ne vois pas pourquoi enfreindre à la liberté de la presse. J’entends quand les journalistes me critiquent durement, je lis ce qu’ils écrivent. Ils font leur travail.’’, a déclaré Simon Mbatshi. Cette nouvelle a été une occasion pour Dieudonné Muaka, Président de l’Union nationale de la presse congolaise du Bas-Congo d’encourager les autorités et les journalistes. ‘’ Nous sommes heureux de leur attitude envers la presse. Aux confrères, qu’ils continuent de respecter l’éthique et la déontologie.’’.a –t-il dit.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.