Lukula : une morgue, une école et du courant électrique

Lukula : une morgue, une école et du courant électrique
Partagez

 

 

Justin BancsLe gouvernement provincial dote l’hôpital général de référence du territoire de Lukula d’une morgue. Il a réhabilité le complexe scolaire Kasa-Vubu de Nsioni et éclairé cette cité.  Au cours de sa visite officielle entamée hier à Lukula, Simon Mbatshi, le Gouverneur a promis faire plus.

 

C’est un reposoir de 66 corps. Il a coûté 72.000$. C’est pour la première fois que ce territoire soit doté d’une morgue. ‘’ Nous souffrions.Car, il fallait soit enterrer la dépouille mortelle  le même jour soit  la  garder à la morgue de Boma à une septantaine des km. Tu ne peux imaginer ma joie.’’, a déclaré Espérance Nzuzi, une habitante. Simon Mbatshi a demandé au médecin directeur de l’hôpital général de référence de Lukula, de veiller à son bon fonctionnement.

A Nsioni, à quelques 15 km de la cité de Lukula, le Gouverneur a coupé le ruban symbolique du complexe scolaire Kasa-Vubu que son gouvernement a réhabilité. Cette première école construite par les Congolais après la colonisation était dans un état de délabrement avancé. ‘’Nous devions ^porter de bons singlets parce que nous étions obligés d’enlever blouses et chemises tellement qu’il faisait chaud. Et quand il pleuvait, nous courions tous. Merci beaucoup ’’,a dit Neige Mavungu, élève de la 6è pédagogique. Cette école a aussi bénéficié des pupitres.

Quelques temps après, le Gouverneur a démarré un générateur de 380 Kva donnant ainsi de la lumière à la cité de Nsioni. ‘’ Cela nous procurera un boum économique.’’, a fait savoir   Nestor Disuka.

Parmi les dix territoires du Bas-Congo au sud-ouest de kinshasa, Lukula est le dernier que Simon Mbatshi visite officiellement. Il quitte cette contrée probablement le 9 janvier.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.