Bas-Congo : la pression du gouvernement provincial donne la liberté à Me Panzu

Bas-Congo : la pression du gouvernement provincial donne la liberté à Me Panzu
Marche des Avocats/Photo Infobascongo

Marche des Avocats/Photo Infobascongo

Depuis 23h, Me Alain Panzu détenu parce qu’accusé d’usage de faux en écriture et abus à la prison centrale du Camp Molayi à Matadi, capitale du Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa est libre. Le gouvernement provincial s’est impliqué pour préserver la paix sociale. Le barreau est en fête. 

Heureux, les avocats sont allés le prendre à la prison. Aussitôt dans leurs véhicules, ils klaxonnaient pour exprimer leur joie. C’est après audience au Tribunal de grande instance de Matadi  qu’ils ont obtenu sa liberté provisoire après que Laurent Kintiba, le Procureur général se soit désisté de son appel. Ce dernier avait autorisé l’arrestation de Me Alain Panzu le 12 janvier dernier qu’il a accusé d’usage de faux en écriture et abus.  

Me Alain Panzu avait déposé au nom d’un de ses confrères, un acte d’appel d’un client à un greffier. Ce dernier ayant constaté qu’il était RC à la place de RP, a fait savoir à l’avocat qu’il s’agissait d’une erreur. Et, il l’a corrigée. C’est cette rature qui l’a conduit en prison avec lui,le greffier.

Bien que le tribunal de paix ait été d’accord pour sa liberté provisoire vers 15 h, le Procureur Général a interjeté appel. L’avocat devait continuer à croupir en prison. Selon notre source, pour décanter la situation, Jacques Zakayi, le bâtonnier s’est adressé au gouvernement provincial. Cependant, le Procureur a continué à résister. La pression du gouvernement provincial a été si forte que ce dernier à céder. ‘’ Nous devions préserver la paix social.’’, a fait savoir un membre du gouvernement cité par un avocat. La caution,315.000fc(342$) a été payé par Simon Mbatshi,le Gouverneur rechérit-il ,content. Les avocats jusqu ‘aux petites heures du matin ont fait la fête.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.