Matadi : des télédrames pour dissuader les jeunes à migrer clandestinement

Matadi : des télédrames pour dissuader les jeunes à migrer clandestinement
Partagez

 

projection du feuilleton/photo mcedm

projection du feuilleton/photo mcedm

La Maison des congolais de l’étranger et des migrants (Mcdem) tient à mettre les jeunes face à leur responsabilité sur la migration clandestine. Sa stratégie : des feuilletons qu’elle vient de remettre aux Ong et médias de Matadi à l’alliance franco-congolaise.

 

Dans un de ces feuilletons, Jean marie, un jeune confié à son pasteur, lui a remis 4000$ pour des démarches à l’ambassade de Grande Bretagne. A l’aéroport, il a été refoulé pour avoir utilisé un passeport falsifié. Triste histoire.’’ Ils sont nombreux à avoir subi cette mésaventure. Protégeons les autres pour qu’ils ne subissent pas le même sort..’’, a demandé David Lelu, Chef du projet  Mcdem. Réalisateur de ce film intitulé : Tosa Mibeko (Tosa Mibeko, respecte les lois, Ndlr), Ados Ndombasi, ajoute : ‘’La migration clandestine est une maladie qu’il faut traiter.  En suivant ces images, les jeunes adopteront un autre comportement.’’,

 Ville portuaire, Matadi demeure un lieu de halte de la diaspora Congolaise de l’étranger qui vient dédouaner leurs biens. Ajouté à ce que diffuse les médias, les jeunes sont tentés de migrer clandestinement.

Cette série de télédrames contenus dans des Dvd et Cd ont été remis aux Ong et médias des canaux sûrs pour une forte sensibilisation. ‘’ Cela vaut la peine. Nous sensibiliserons les jeunes.’’, a déclaré Nadine, une journaliste.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.