Bas-Congo : tontine : secours de seconde main pour des travailleurs

Bas-Congo : tontine : secours de seconde main pour des travailleurs
Photo Internet

Photo Internet

Pour subvenir à leurs besoins, des travailleurs au Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa s’adonnent à la tontine. Cependant, celle-ci n’assouvit pas leurs besoins.

Grâce à une tontine organisée par des agents d’une messagerie de Matadi à l’extrême ouest de Kinshasa, A.T a pu réunir 1 millions des FC (1.100$). Mensuellement, les dix agents versaient 100.000fC (110$). Avec cet argent, il a pu résoudre le problème de la liste des biens de sa fiancée. ‘’ Je sais que ce n’est que mon argent gardé par la tontine. Mais, le fait qu’elle me permet de faire un pas vers mon mariage me réjouit.’’, déclare-t-il. Pourvu d’un salaire de misère, les travailleurs du Bas-Congo ont opté pour plusieurs sortes des tontines pour survivre. Veuve, Esther Malonda, de la Régie de voie maritime(Rvm) de Boma à 120 km de Matadi reconnaît avoir évoluée dans la construction de sa maison grâce à ce système. ‘’ C’est l’unique moyen pour moi de laisser ne serait-ce qu’une maison de fortune à mes enfants.’’, confirme-t-elle. Malgré ses bienfaits, la tontine ne résout pas tous les problèmes de ses partisans. ‘’ Elle est compliquée lorsqu’en premier vous avez perçu l’argent. Restituer aux autres leur du, c’est souvent difficile avec les aléas de la vie.’’, affirme Désiré Mamonso, un infirmier de Kasangulu.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.