Matadi : des élèves armées sur les méthodes de prévention du Vih/Sida

L’Association des femmes médecins du congo, section du Bas-Congo(Afemoco) vient de sensibiliser les élèves du lycée Vuvu-Kieto de Matadi sur le danger du Vih/Sida et les moyens de s’en prévenir. Près de la moitié de ces filles ne connaissent pas grand-chose.

 

Justin Bancs 1‘’ Le Sida, c’est un virus qu’on appelle Pvv (Personne vivant avec le Vih/Sida) qui tue.’’, répondait une élève finaliste en section Commerciale-Informatique. D’autres filles affirmaient que ce virus se transmet par la sueur ou par la salive. Pourtant, cette pandémie se juvénile et se féminise. ‘’Les jeunes de 14 à 25 ans sont les plus touchés et 61% des personnes atteintes sont des femmes.’’, selon un rapport de l’Onu.

Ces femmes, chacune dans une salle de classe ont expliqué à ces élèves ce que c’est le Vih/Sida, les modes de transmissions et comment l’éviter. Ceux qui en connaissaient quelque chose ont enrichi leur bagage. ‘’ C’est vraiment riche ce que nous venons d’apprendre. Moi, je pense que c’est l’abstinence qu’il nous faut’’, a reconnu Hattie Mpiangabu de la 5è Biochimie. Elles étaient toutes heureuses d’avoir parlé à des filles attentionnées. ‘’ Je suis satisfaite. Il  faut maintenant qu’elles appliquent la leçon apprise’’, a souhaité Dr Myriam Kalanzaya, Présidente de l’Afemoco. C’est aussi le vœu de Dido Ndundu, Directeur des études du Lycée Vuvu-Kieto. Outre l’abstinence, la bonne fidélité et le dépistage, Dr Ruth Yala a aussi tinté sur l’usage correct du préservatif. Car, elle a compris que certaines filles connaissent quelque chose sur le Sida, mais qu’elles ne se rendent pas compte des dangers qu’elles encourent. Selon un rapport de cette école, 10 filles viennent d’interrompre leurs études pour avoir été rendues grosse.

Cette activité a été soutenue par Simon Mbatshi, le Gouverneur et le Programme national de lutte contre le sida.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.