Bas-Congo : pas un seul magistrat dans les cours et tribunaux

Partagez

Photo Internet

Photo Internet

Depuis ce matin, les  Magistrats sont absents des palais de justice du Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa. Ils ont entamé une grève pour dire non à l’avant-projet portant modification du statut du magistrat qui ne le sécuriserait pas. Les justiciables en pâtissent déjà.

 

Pendant que les justiciables étaient là, les Magistrats ne se sont pas fait voir. Au Tribunal de paix dans la commune de Nzanza, un greffier à fait savoir aux justiciables venus rencontrer des Magistrats qu’ils pouvaient partir car, ces derniers observe la grève. ‘’ Mais quand est-ce que finalement mon dossier sera traité’’, demandait une femme’’, visiblement embarrassée.

Pour le Juge Yalebe, Secrétaire général du Syndicat national des magistrats,’’ cet avant-projet de loi ne les sécurise pas’’. Il évoque certains articles qui exposent le Magistrat à la suspension pour toute faute qu’il aura commise quand bien même elle n’est pas intentionnelle, la  révocation sur une plainte de prise à partie ne permettant pas au Magistrat de jouir de la présomption d’innocence ni d’un recours. Selon un Magistrat ses deux principes sont pourtant parmi le socle de la justice.

Cet avant-projet soutenu par le Gouvernement est sous examen au parlement.

Cette grève qui durera une semaine pèse déjà sur les justiciables. Aucun prisonnier ou détenu ne pourra recouvrer la liberté ou obtenir la liberté provisoire, certains justiciables doivent relancer la procédure en payant d’autres frais, celle qui requiert la célérité telle que les dépenses à exécuter ne peut être faite.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.