Bas-Congo : la nouvelle taxe sur les produits pétroliers suspendue

Partagez

Photo Internet

Photo Internet

Pour préserver la paix sociale, le gouvernement provincial du Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa vient de suspendre la taxe instaurée par le Fond national d’entretien routier(Foner) sur les produits pétroliers. Les ‘’Kadhafi’’, observent depuis 13 jours un arrêt de travail.

 

Modero Nsimba, Ministre de la presse vient de le dire sur la Radio nationale congolaise, chaîne provinciale dans le compte rendu du Conseil des Ministres. Pour lui, le gouvernement vient de le suspendre en attendant d’en discuter avec le Foner.

Fin mars, les vendeurs des produits pétroliers appelés Kadhafi avaient refusé de dédouaner leurs produits après l’instauration de la taxe de 25$ par fût par le Foner. Au petit port de Boma à 120 km de Matadi foisonnaient plusieurs fûts en provenance de Soyo, municipalité Angolaise. Pour le Président de l’Association des Kadhafi,’’ ils sont déjà soumis à deux taxes, l’une pour la Dgda (Direction générale des douanes et accises (ex ofida) et l’autre pour l’Office congolais de contrôle(Occ)’’. Il a aussi  ajouté que les véhicules en provenance de la cité côtière de Muanda qui transportent leurs marchandises sont soumis à trois péages.

Une délégation des Kadhafi avait fait le déplacement de Matadi, chef-lieu du Bas-Congo pour protester auprès du Gouverneur.

La décision du gouvernement a été applaudie par ces commerçants. ‘’ Je suis reconnaissant envers les autorités provinciales pour cette décision sage’’, a dit content, Laluvetama, Président de l’Association des vendeurs des produits pétroliers de Matadi. 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.