Boma : vers la libération de l’éditeur Popol Ntula

Photo Internet

Photo Internet

Les membres de l’union nationale de la presse congolaise(Unpc) de Boma à 120 km de Kinshasa étaient en réunion hier avec Madame le Maire. Ils ont obtenu le retrait de sa plainte pour que Popol Ntula, éditeur du journal ‘’le Tonnerre’’, détenu pour diffamation recouvre la liberté.

 

‘’ S’il avait été arrêté, c’est à l’issu aux trois convocations du parquet auxquelles il ne voulait répondre’’, a révélé Marie-Josée Niongo. Elle a expliqué à ses interlocuteurs que Popol Ntula doit avoir agi par mécontentement étant donné qu’elle lui avait fait savoir plus d’une fois qu’elle ne pouvait signer un partenariat de collaboration avec son journal pour des publications. Il a été dit qu’une autre plainte pourra peser sur lui toujours pour les mêmes causes notamment de la part d’un responsable de l’Office congolais de contrôle(Occ).

Madame le Maire qui  a accepté de retirer sa plainte a constaté que la situation fait l’objet de récupération politicienne. Les membres de l’Unpc/Boma qui étaient d’accord avec elle ont rédigé un communiqué interpellant les politiciens et activistes des droits de l’homme.

 

Les journalistes reconnaissent que cet article contenait des phrases crues.

Leave a Reply

Your email address will not be published.