Boma : violence à l’Université Joseph Kasa-Vubu

Partagez

Université Kasa-vubu /infobascongo

Université Kasa-vubu /infobascongo

Certains étudiants de l’Université Joseph Kasa-Vubu(Ukv) de Boma veulent sauver l’année académique. Ils ont décidé d’abandonner leur action à l’encontre du comité de gestion dont ils voulaient le départ. Cependant, d’autres étudiants durcissent le ton. La violence gagne du terrain.

 

C’est à l’aide d’armes blanches que les étudiants qui tiennent toujours au départ du comité de gestion que dirige l’Abbé Yengo ont attaqué leurs collègues modérés. La police s’est vite interposée pour éviter le pire.

Depuis février, les cours sont suspendus dans cette université qui porte le nom du premier Président de la RD Congo. Dans leur mémorandum, les étudiants accusent les autorités académiques  de mauvaise gestion, de manque de compétence, d’initiatives, de collaboration …

Cependant, celles-ci ont réfuté ces accusations. Pour ces autorités, une des raisons qui fâchent les étudiants, c’est d’avoir introduit le système de codage lors des examens qui ne leur permet plus de corrompre les enseignants.

La Secrétaire générale de l’Enseignement supérieur et universitaire qui avait fait le déplacement de Boma l’année passée avait pourtant promis trouver une solution au problème de cette université. Février, les Ministres provinciaux de l’Intérieur et de l’Education étaient aussi dans cette ville mais aucune solution n’a été trouvée.  

Depuis la gronde, deux étudiants sont  exclus de l’Ukv.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.