Matadi : des bureaux d’enrôlements fermés pour manque d’imprimés

Partagez

Un bureau d'enrolement/infobascongo

Un bureau d'enrolement/infobascongo

A Matadi, Chef-lieu du Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa, certains centres d’enrôlement n’ont pas ouvert. Il y a rupture d’imprimés. Les requérants n’en reviennent pas.

 

Ce matin de juillet au centre d’enrôlement de Mabeki à Kinkanda tout est silence. Les requérants sont déçus de constater que les commis à l’opération révision du fichier électoral sont absent. ‘’C’est pas possible comment le bureau peut-il être fermé’’, se demandait toute étonnée Peguy, une habitante qui sait que les bureaux ne se ferment que lundi. Comme Mabeki,certains bureaux de la ville ont aussi fermés.

La fermeture est du au manque d’imprimés qui permettent d’identifier les requérants. Le Conseil des Ministres d’aujourd’hui a entendu Paul Tekasala, le représentant de la Commission électorale indépendante, bureau du Bas-Congo au Sud-Ouest de Kinshasa. Il a relevé qu’au-delà de la rupture d’imprimés, les machines posent problèmes parce que devenues vétustes mais aussi le manque du carburant.

C’est depuis hier que la Cei s’est muée en Commission électorale nationale indépendante (Ceni).

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.