Matadi : un bac moteur qui va réduire les charges de la population

 

Bac "Kionzo" sur les eaux du Congo/infobascongo

Bac "Kionzo" sur les eaux du Congo/infobascongo

Le nouveau bac moteur  » Kionzo »a été mis à l’eau  ce mardi à Matadi, capitale du Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa. Elle  va sensiblement réduire les charges financières  de la population qui va à la rive droite  du fleuve Congo ou qui vient à Matadi. Elle  s’en réjouit.

 

 

 

 

Ce matin ,des femmes joyeuses se sont ruées sur ce bac moteur  avec leurs bassins, machettes, houes, … Destination : leurs champs. Une quinzaine de minutes après, elles sont à la rive droite. Autrefois, c’est à pied par le pont Maréchal qu’elles  s’y rendaient parcourant parfois près de dix kilomètres. Pour écourter la distance, les agriculteurs qui cultivent à la rive droite  doivent  payer un transport qui va jusqu’à 1500fc (1,5$) s’ils  se rendent à Boko à 10 km de Matadi.

Fidélise Basuamina est régulière à la rive droite pour  acheter des produits agricoles  qu’elle revend.  Ce bac moteur est salutaire. ‘’ Je pourrai maintenant réaliser 6000 Fc (plus ou moins 6, 5 $) comme je le faisais quand le bac était opérationnel. Car, par route, je ne réalisais que 2000 Fc (plus ou moins 2, 5 $).’’, révèle-t-elle.

Vétusté, l’ancienne embarcation ne servait plus à la population depuis deux ans et demi. Kionzo a été remis à la ville de Matadi par le gouvernement central en mars dernier.  Pour Deo Nkusu, le Vice-gouverneur,’’ce bac d’une grande  nécessité  est une réponse de Joseph Kabila, le  Président de la République au Bas-Congo à la préoccupation du gouvernement provincial.

De 15 tonnes, il  peut contenir  70 personnes renseigne Emmanuel Lusilavo, Sous-directeur provincial de l’office des routes. 

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.