Kimpese : des mineurs vendent jusque tard pour aider leurs parents et se prendre en charge

Partagez

un enfant vendeur/infobascongo

un enfant vendeur/infobascongo

A Kimpese à 145 Km de Matadi, des enfants en bas âges vendent sur la nationale numéro 1 Matadi-Kinshasa jusqu’aux heures tardives. C’est de cette façon qu’ils aident leurs parents démunis.

 

‘’ Kwanga ! Kwanga ! ‘’, hèle une fillette  d’à peu près 12 ans. Sur sa tête une bassine et dans sa main une chickwangue  qu’elle  a partiellement dépouillé des feuilles (chickwange, la chickwangue, Ndlr). ‘’ Sombelanga Ndembi, papa !’’, supplie une autre en hochant la tête dans un lingala à accent villageois (achète je te prie, papa la ciboule, papa, Ndlr) à minuit.

Chaque jour matin et soir, ces mineurs offrent qui un menu ouvert à la main qui des produits agricoles. Ce sont leurs parents qui les leurs donnent pour la survie de la famille. ‘’ Avec ce que je réalise comme vente, maman me remet 2000fc pour mes besoins’’, explique Dieumerci Vananti, écolier de la 4è primaire.

Dans une cité où la prostitution se porte bien beaucoup de parents s’inquiètent. ‘’C’est triste de voir de petits enfants se livrer au commerce et jusque tard. Mais que faire ?’’, se demande Raoul Mbemba, un parent. Cette inquiétude est aussi celle de Me Jean Claude Lutete qui signale que le code du travail interdit aux mineurs de travailler.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.