Bas-Congo : un gouvernement qui ne communique pas

 

Conseil des Ministres

Conseil des Ministres

Au Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa, des spéculations sur le gouvernement provincial alimentent les conversations. A la base, le manque de communication.

 

 

Depuis quelques mois, la rumeur qui circule à Matadi fait état d’un détournement des fonds destinés à construire l’assemblée provinciale. Des Ministres sont pointés du doigt. Personne du gouvernement ne donne une quelconque explication plausible à propos. ‘’ C’est un dossier sensible’’, s’est contenté de dire une autorité hors micro. A propos de plusieurs  problèmes qui se posent au Bas-Congo, la voix du gouvernement provincial ne se fait jamais entendre. Du coup, les spéculations vont bon train. ’’C’est à cause du manque de communication que cela arrive ‘’, avait fait savoir Joseph Mbakulu, Directeur provincial de la Radio télévision nationale congolaise, chaîne provinciale au cours d’un point de presse que tenait le Gouverneur.

Pourtant, le gouvernement a Ludovic Manoka, Ministre de l’agriculture, femme, genre et enfant comme porte-parole. ‘’ Il faut qu’elle joue son rôle ‘’exigeait un anonyme qui trouve anormal que celle-ci ne prenne la parole que pour lire le compte-rendu des conseils des Ministres.

Invités vainement à communiquer

Si biens de préoccupations des habitants sont fondées d’autres ne sont que allégations. Parmi ce qui se raconte, il y a l’hostilité du gouvernement vis-à-vis des  militants de Bundi dia Mayala, parti politique né de l’ex mouvement politico-religieux Bundu dia Kongo. La seule explication fournie l’a été grâce à la question d’actualité adressée à Félicien Mbedi, Ministre de l’intérieur. Dans les rues, bureaux, médias…des habitants n’hésitent pas à tirer à boulets rouges sur le gouvernement qui dilapideraient les moyens mis à sa disposition par le gouvernement central. Ce que balaie le plus souvent Simon Mbatshi, le Gouverneur quand il communique. Il a cependant  reconnu il y a deux semaines que le déficit communicationnel fait baisser dans l’estime de la population son gouvernement. ‘’ Vous devez communiquer au lieu de laisser des gens débiter des mensonges’’, avait –il recommandé pour la énième fois à ses Ministres.

Ce message est pourtant loin d’être capitalisé. Okapi, la radio Onusienne a peiné à avoir un Ministre pour défendre la position du gouvernement provincial au cours de son émission dialogue intercongolais du hier. Notre source renseigne que la porte-parole avait fait savoir qu’elle ne pouvait participer à cette émission étant donné qu’elle était en mission dans la province. Pourtant, c’est son collègue Modero Nsimba, Ministre des Nouvelles technologies de l’information qui lui aussi était en mission qui a presté.

Peu s’en était fallu pour que ce soit Germain Kuna, le Conseiller en communication que défende le gouvernement. Selon un Ministre,’ ‘Ce n’est pas prudent de s’exposer dans les médias car, il faut être certain d’être dans la peau du chef’’.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.