Bas-Congo : une promesse qui alimente le doute

Partagez

 asphaltage de la route Buima/Infobascongo

asphaltage de la route Buima/Infobascongo

Le Président du  conseil d’administration de l’Office des voiries et drainage (Ovd) en séjour de travail à Matadi, capitale du Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa a annoncé aux autorités provinciales qu’elles auront désormais du gouvernement central une somme pour la voirie. Bonne nouvelle mais qui les laissent septique à cause des promesses non tenues.

 

Selon le Président du conseil d’administration ‘’le Bas-Congo aura mensuellement 300.000$’’. Il a fait savoir que cet argent proviendra du Fonds national d’entretien routier(Foner), une structure de l’état dont le financement provient des péages, des taxes sur les produits pétroliers…

Bonne nouvelle mais qui sème encore le doute. ‘’ C’est trop beau pour être vrai’’, a lancé une autorité provinciale. Celle-ci se demande comment peut-on retirer 80.000$ des recettes du péage à la province et promettre en donner 300.000$ pour sa voirie. Elle s’est remémoré la promesse sur  la  rétrocession du pétrole de la cité côtière de Muanda qui n’a jamais été réalisée.

Caressant l’idée de voir cette promesse se réaliser, elle dit que ce serait un important pas dans la réhabilitation et construction des routes dans les villes du Bas-Congo.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.