Bas-Congo : deux éléments des Forces pour la libération de l’enclave de Cabinda capturés

Partagez

 

 Prison

Deux éléments des Forces pour la libération de l’enclave de Cabinda (Flec) viennent d’être capturés par les services de sécurité à Tshela à 215 km de Matadi . Ils ont été présentés au Gouverneur. Le Bas-Congo frontalier à cette province pétrolifère Angolaise va  les transférer à Kinshasa  étant donné qu’il prône la politique de bon voisinage. 

 Il s’agit de deux  jeunes garçons. ‘’Ils ne sont qu’un échantillon des Flec qui se réfugient dans le Mayombe en territoire de Tshela où plus d’une fois, elles ont semé la pagaille au sein de la population’’, affirment un agent de service de sécurité. Lors des différentes rencontres mixtes Bas-Congo-Cabinda, un accent particulier a toujours été mis sur la sécurité  qui doit régner entre les deux provinces en vue notamment de faciliter les échanges commerciaux. C’est dans ce cadre que  Simon Mbatshi, le Gouverneur a déclaré  :’’ le Bas-Congo et le Cabinda entretiennent  de bonnes relations .Il n’est pas question que ma province serve de base arrière aux Flec’’. Il a rassuré que les services de sécurité ainsi que les Forces armées de la Rd Congo (Fardc) sont instruits à propos.

Cette arrestation arrive deux jours seulement après la visite de Roger Meece, Chef de la Mission des Nations-Unies             pour la Stabilisation du Congo (MONUSCO) à Matadi. Il avait fait savoir qu’il était préoccupé par la présence des Flec au Bas-Congo, lesquelles  ne doivent pas compromettre la paix entre la République de l’Angola et la Rd Congo.

C’est depuis plusieurs années que des Flec se réfugient notamment dans le territoire de Tshela, contiguë à la région pétrolifère de Cabinda qui fournit 60% du brut Angolais. Ils réclament la libération de cette enclave. Et depuis, ils mènent des actions de sabotage.En 2009,ils avaient semé la pagaille dans certaines localités de Tshela. Et, en janvier 2010 pendant que devait démarrer la Can en Angola, le bus abord du quel voyageait l’équipe nationale Togolaise dont la poule se trouvait à Cabinda a été attaqué. Le bilan était de 2 morts. Les Flecs ont revendiqué cette attaque.

Les deux éléments des Flec sont en route pour Kinshasa. Ils seront mis à la disposition du gouvernement Angolais a précisé le Gouverneur qui a félicité les services de sécurité pour leur vigilance.

One Response to "Bas-Congo : deux éléments des Forces pour la libération de l’enclave de Cabinda capturés"

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.