Matadi : un militaire vendeur du chanvre aux arrêts

Partagez

Chanvre/Photo Internet

Chanvre/Photo Internet

La police nationale congolaise vient de déployer ces éléments à travers Matadi, chef-lieu du Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa. Objectif : traquer les inciviques et permettre aux habitants de célébrer les festivités de fin de l’année allègrement. Déjà, un militaire qui les entretien est aux arrêts.

 

 Il s’agit de Frank, un adjudant des Forces armées de la rd congo (Fardc) habitant la commune de Matadi. Selon le Maire de Matadi qui a saisi l’auditeur militaire, ce militaire entretien un fumoir qui accueille des racketteuses et  racketteurs . Il y vend aussi des liqueurs fortes appelées  »supu na tolo »  dans ce lieu qui fait aussi office de maison de passe.

 Après la prise du chanvre et  liqueurs fortes, que de racketteurs commettent de graves abus de connivence avec des pétasses.

 La police a lancé l’opération ratissage des racketteurs à Matadi et identification des fumoirs en vue de mettre la main sur les dealers et détruire le chanvre.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.