Matadi : le directeur de Canal congo télévision, toujours aux arrêts

Partagez

Patrick Palata, Directeur de CCTV Matadi/Infobascongo

Patrick Palata, Directeur de CCTV Matadi/Infobascongo

Cinq jours maintenant depuis que Patrick Palata, Directeur de Canal congo télévision (Cctv),une chaîne de l’opposition se trouve détenu au bureau de l’Agence nationale de renseignements (Anr) à Matadi,capitale du Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa. Il est accusé d’être de mèche avec des rebelles.

 

Selon une source, il aurait remis   50$  et un sac de riz  lors d’une cérémonie d’échanges des voeux notamment à un monsieur qui serait un ancien militaire qu’il connaît depuis Kinshasa et qu’il aurait rencontré comme par hasard à Matadi. Elle souligne que l’accusé réfute tout lien avec les rebelles.

C’est le  jeudi dernier qu’il a été conduit à l’Anr. Ce service lui reproche d’être de mèche avec des rebelles dont certains sont terrés à Tshela.

En début de la semaine passée, il avait été fait état d’anciennes Forces armées zaïroises (ex Faz) à Tshela, un territoire frontalier à Cabinda en Angola et Lekoumou au Congo-brazzaville.

Les responsables de la Haute autorité des médias (Ham), de Journalistes en danger (Jed), de l’Union nationale de la presse (Unpc) et de l’Observatoire des médias congolais (Omec) ont été interdits de le rencontrer. Mêmement pour son Avocat dont l’entretien a été interrompu. ‘’Je crois quand même que la constitution de la république lui donne droit d’être assisté’’, dénoncé t-il inquiet.

Selon une journaliste de CCtv,hier ils ont pu s’entretenir avec Patrick Palata.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.