Kwakwa : une râpe améliore la vie des veuves

Kwakwa : une râpe  améliore la vie des veuves
les veuves du Groupedi/infobascongo

Kwakwa à 40 Km de Matadi au sud-ouest de Kinshasa, des veuves du Groupe peuple de Dieu (Groupedi), une Ong  qui transforme le manioc  voient  leur vie améliorée. Cela depuis,il y a  un peu plus de 2 ans grâce à une  nouvelle râpe qu’elles ont acquise.

Soixante ans, la veuve Lucie Maketa vit, il y a un an dans la  maison qu’elle a construite. ‘’ J’y suis parvenue grâce au fruit de mon travail ’’, se réjouit-elle, caressant son petit-fils qu’elle scolarise.

Comme elle, d’autres veuves (68 au total) du Groupedi voient  leur vie s’améliorer. ‘’Je devais d’abord me prostituer pour  avoir de l’argent. Aujourd’hui, je suis heure de me prends en charge’’,  confie A.K.

Cette râpe  leur a été donnée en 2008 par l’Usaid à travers l’ITA. Il remplace la mécanique.’’ Avec ça,deux femmes peuvent râper jusqu’à  8000Kg de micro-cossettes de manioc par  jour contre 300Kg de micro-cossettes par jour par une vingtaine de femmes autrefois ’’, vante Mamie Mahungu, la Coordonnatrice du Groupedi. 

Outre cet avantage, elle permet aux micro-cossettes de sécher en un jour au lieu d’une semaine ce qui permet à la farine de manioc produite de se conserve longtemps.

A Kinkanda  à Matadi où Groupedi a un point de vente, la farine de manioc ne manque plus. Une délégation de l’Usaid  l’a visité mi-décembre 2010. Sean Malowey  a écrit  dans le livre d’or:‘’ Bon travail’’.

C’est grâce aux résultats que Groupedi réalise avec les veuves qu’elle vient de recevoir un tracteur agricole du gouvernement provincial.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.