Matadi : pas de pitié pour les chiens et chats

Matadi : pas de pitié pour les chiens et chats
Partagez
 

une chienne

A Matadi, capitale du Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa, l’heure est à la capture des chiens depuis hier. Objectif de l’opération lancée par la Mairie : lutter contre la rage qui fait des victimes.

Près que plus des chiens dans les rues de Matadi. S’ils ne sont pas capturés par l’équipe de la mairie, leurs propriétaires les ont enchaînés.

Début mars, l’Ir Oscar Ntezolo, inspecteur urbain de l’agriculture avait annoncé à Jean –Marc Nzeyidio, le Maire la présence de la rage à Matadi.’’ L’application de la législation et la règlementation zoosanitaire agréerait le service et sauvegarderait les vies humaines contre la rage, maladie contagieuse et mortelle aux hommes et animaux à sang chaud’’, relevait sa lettre.

Déjà 105  personnes ont été mordues par des chiens et 4 par des chats. Parmi eux, 5 en sont morts. Le dernier en date, c’est Kevin, un garçon de 6 ans.

Le maire a obtenu du gouvernement provincial 10.000$ pour lutter contre la rage. Une équipe a été mis en place pour ‘’capturer, vacciner les animaux ou les abattre (chiens, chats…) mais aussi prendre en charge les victimes’’.  L’opération mettra 10 jours mais n’atteindra pas toute la cible. L’enveloppe requise est de 22.000$.

Des jeunes sont entrés dans la danse, ils font la chasse aux chiens et chats. Pour eux, la sorcellerie est associée à la morsure de ces animaux de compagnie.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.