Matadi : vivement de l’aide pour une fillette abandonnée

Matadi : vivement de l’aide pour une fillette abandonnée

La petite Yimbi/infobascongoYimbu Diakiese, une fillette  de Mvuzi à Matadi, capitale du Bas-Congo au sud-ouest de Kinshasa a besoin d’aide. Ses parents l’ont abandonnée. Malnutrie, elle vient de  perdre l’usage de ses membres.  

La peau sur les os, grosse tête, chevelure défrisée, jambes flasques, Yimbu Diakiese  paraît comme si elle n’avait que près d’une année. Pourtant, elle  a belle et bien 3 ans.  

Son père l’a eu hors mariage.    A  un an et demi, elle a été  abandonnée par sa mère  chez son père  parce que celle-ci était  démunie selon une source. Là, elle vivra le pire calvaire car, sa marâtre la taxera de sorcière.  Enfermée, son père et sa marâtre l’abandonneront dans la maison qu’ils louaient.  Nathan, un jeune  du quartier va le découvrir : ‘’‘’J’entendais des cris depuis bien longtemps mais je ne savais pas de quoi il s’agissait. C’est en forçant la porte que je l’ai trouvé à même le sol’’, raconte-t-il.

Les autorités municipales lui ont demandé d’héberger l’enfant en attendant que son père en escapade soit retrouvé par la police. Aucune suite depuis lors.

Déjà pauvre, aujourd’hui Nathan  ne sait plus assurer la garde de Yimbu Diakese. ‘’J’éprouve d’énormes difficultés car j’ai perdu mon emploi. Je n’en peux plus, je ne sais quoi faire’’, se lamente –t-il incapable de répondre à la prescription d’un nutritionniste :’’la mettre sous régime alimentaire spécial’’.

Sidéré par la situation, Pamphile Mbuangi, activiste des droits de l’homme est catégorique :’’Je veux saisir le tribunal pour enfant pour que soit puni ceux qui tuent cette petite’’.  

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.