Matadi: combat pour se procurer de l’eau

Matadi: combat pour se procurer de l’eau
Partagez

Une avenue de matadi/Photo Infobascongo

A Matadi à 365km de Kinshasa  plusieurs quartiers connaissent un problème de pénurie d’eau potable. Conséquence : les habitants doivent se réveiller tôt matin pour se procurer   cette denrée.

Par Ange Lumpavika,Stagiaire

Il est 4h du matin que déjà à Texas, un quartier populeux de Matadi, que de gens qui avec un bassin qui une gourde font la queue pour se procurer de l’eau qui, malheureusement ne coule qu’aux comptes gouttes. C’est depuis près d’1 mois que cette population vit ce calvaire. Le chargé de la technique de la Regideso Mvuzi, entreprise qui a le monopole de la distribution d’eau a fait savoir que les agents s’atèle à changer la tuyauterie devenu très vétuste. Pour lui, il faut encore à peu près 1 mois.

Loin d’être un cas isolé, Matadi vit depuis plusieurs mois au rythme de la pénurie de l’eau. Vers 6h, les artères principales sont bondées des gens avec des récipients à la recherche d’eau.

La bataille pour s’en procurer n’est pas sans conséquence. Ce matin, deux fillettes de Texas en sont venues aux mains. Une d’entre elle, bousculée, s’est fracturé la main gauche. Le plus souvent les gens se chamaillent…

Cette situation arrive pendant que la Regideso est sommée de payer 11 millions des dollars à la Société nationale d’électricité (Snel). Cette dernière envisage couper le courant dans ces points de stockage si elle continue de demeurer insolvable.

Pour Jean-Marc Nzeyidio, le Maire, le problème de manque d’eau va bientôt trouver solution car,’’le réseau qui date d’il y a plusieurs décennies sera complètement rénové  a avec l’appui de la Banque mondiale’’, apaise-t-il. 

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.