Bas-Congo : des bus pour quelques instituts et universités

Bas-Congo : des bus pour quelques instituts et universités
Partagez

Des bus pour les instituts et universités du Bas-Congo

Pour résoudre le problème de déplacement des étudiants, le gouvernement provincial a mis hier à la disposition de quelques instituts supérieurs et universités du Bas-Congo des bus. La cérémonie a été présidée par le Gouverneur en sa résidence du ciné-palace à Matadi, de la province au sud-ouest de Kinshasa.

Il s’agit de 5 bus de marque internationale( type Américain )à l’Institut technique médical (Istm) de Kisantu, l’Institut supérieur de commerce (Isc) de Matadi, l’Institut supérieur pédagogique de Mbanza-Ngungu, l’Université Kongo (Uk) et à l’Université Joseph Kasa-Vubu. Ce sont des bus de 48 places. ‘’ Ce sont de bus de seconde mains.Mais, je ne pouvais pas ne pas vous le donner bien que l’enseignement supérieur concerne le gouvernement central. Cela démontre notre volonté à accompagner ce secteur. Dès que nous ayons des moyens, nous en donnerons de neuf’’, a fait savoir, Simon Mbatshi, le Gouverneur. Il a rassuré que d’autres institutions d’enseignements de la province en bénéficieront aussi.

S’agissant de l’entretien,’’vous avez trois mois de garantie. En cas de panne, la réparation est à charge de la province’’, a-t-il mis en confiance, les responsables de ces instituts et universités.

Au nom de ces derniers, Directeur général de l’Isp Mbanza-Ngungu, Pierre Tshiama a remercié le Gouverneur.’’ Nous le garderons en bon père de famille ‘’, a-t-il promis.

Dans les milieux universitaires du Bas-Congo, plusieurs étudiants se livrent à des actes de vandalismes sur les biens des instituts et universités. Ceux de l’Isp Mbaza-ngungu ont brûlé l’année dernière le bus de l’Uk Mbanza-Ngungu. C’est à cela que Marie-Madeleine Mienze, notable Kongo et Secrétaire générale adjointe du Partie du peuple pour la reconstruction et la démocratie a demandé aux étudiants d’être responsables. Secrétaire général acédémique de l’Uk, Flavien Nsumbu a rassuré que, les deux institutions se sont harmonisées pour que pareille situation ne se reproduise plus.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.