Boma : des animaux pour relancer les activités des grands élevages

Partagez

Avec l’importation des bétail des diverses races et espèces, les Grands élevages sur l’île de Mateba en territoire de Muanda  va relancer ses activités. Le navire qui avait à son bord ces animaux a accosté hier sur le quai de la Congolaise des voies maritimes (ex Rvm) à Boma, voie d’accès de la Rd Congo à l’océan atlantique.

Il s’agit de 1562 têtes des brebis, bufflonnes, buffles, chevaux, génisses et taurillons en provenance de Brésil. Ces animaux sont arrivés par  le navire Karim Allaa.

Les grands élevages ont fait la pluie et le beau temps vers les années 70 avec un cheptel énorme. Ils nourrissaient le Bas-Congo. Malheureusement sa mauvaise gestion l’a ruinée. L’île qui contient des herbes caractéristiques et des vitamines propre à elle, n’est que l’ombre d’elle-même. Le cheptel n’atteint pas 5000 têtes. Constitué notamment de ‘’Mateba’’, cette race unique au monde est menacée d’extinction. Elle a un poids vif et une qualité de chaire très intéressante.  Les génisses qui arrivent aideront à renforcer cette race qui a perdu plusieurs de ses propriétés.

Pour Simon Mbatshi, le Gouverneur qui a assisté à l’accostage du navire qui transportait ces bétail,’’ ils vont changer la donne  aux grands élevages’’, s’est-il réjoui rassurant le soutien du gouvernement provincial.

Ces animaux sont mis en quarantaine à Kanga en territoire de Muanda pour des formalités zootechniques.

One Response to "Boma : des animaux pour relancer les activités des grands élevages"

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.