Mbanza-Ngungu : les habitants invités à se prendre en charge

Mbanza-Ngungu : les habitants invités à se prendre en charge

un village Kongo/infobascongo

Assainir  l’environnement, réhabiliter les routes, cultiver la terre…c’est ce à quoi doivent obligatoirement s’adonner les habitants du territoire de Mbanza-Ngungu dans le district des Cataractes. L’Administrateur du territoire qui vient de réunir ses collaborateurs dans la salle polyvalente leur a demandé de faire observer ces recommandations.

Pour Oscar Botoko, les habitants doivent assainir leur milieu, intervenir dans la réhabilitation des routes et chaque famille doit posséder un champ.

C’est depuis plusieurs décennies que le système de ‘’Salongo’’, n’existe plus en Rd Congo.

Dans le territoire de Mbanza-Ngungu, plusieurs villages  sont devenus sales. Ils sont colonisés par des herbes, des feuilles jonchent le sol, les routes réhabilitées ne sont pas entretenus, elles ont des flaques d’eaux et des bourbiers.’’ Je trouve normal que nous sensibilisions nos populations à ces travaux car, l’absence du ‘’salongo’’ détruit nos villages’’, pense François Walembama, Chef de secteur de Gombe Matadi (Salongo, travaux d’assainissement obligatoire imposés sous la 2è république, Ndlr).

Daniel Biba, un habitant de Makuta dans le secteur de kwuilu-Ngongo partage l’avis de François Walemba.

En 2010,Oscar Botoko avait obligé les  jeunes mariés  de quitter le toit parental.

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité, ainsi que les Conditions de service Google s’appliquent.